Op5018 - Préfecture du Rhône - Contrôle de l'administration de la commune de Lyon

1 media

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

Op5018 / 1-Op5018/254

Date

1800-1952

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives du département du Rhône et de la métropole de Lyon

Importance matérielle

254 articles

Origine

Rhône. Préfecture

Biographie ou Histoire

Sise sur une terre de confluence, entre le Rhône et la Saône, Lyon occupe un lieu stratégique au carrefour de la vallée du Rhône, des Alpes et du massif central. Habitée dès la préhistoire, une colonie romaine est fondée en 43 av. J.-C. sur l'actuelle colline de la Croix-Rousse. D'abord sous l'autorité des archevêques de Lyon, la ville sera rattachée officiellement au royaume de France en 1312.
 

 

Lyon à la révolution
En 1793, Lyon se révolte contre la Convention nationale. Après un siège difficile marqué de nombreuses destructions (façades est et ouest de la place Bellecour, château de Pierre-Scize, abbaye de l'ile-Barbe etc.) et d'une répression sanglante, la Convention décide de punir Lyon de manière exemplaire. Le décret du 12 octobre 1793 le signifie d'ailleurs bien : « Lyon fit la guerre à la liberté, Lyon n'est plus » (Décret de la Convention du 12 octobre 1793) et destitue la ville de son nom et de ses droits. Lyon est également amputée d'une partie de son territoire et le département de Rhône et Loire est divisé en deux parties.
 
Le développement urbain
Après cet épisode dramatique, le XIXe siècle sera pour la ville lyonnaise un véritable « siècle d'or» (ROSSIAUD (Jacques), BAYARD (Françoise), CAYEZ (Pierre), Histoire de Lyon : des origines à nos jours, p.673) : l'agglomération lyonnaise va progressivement se développer et se transformer grâce aux activités qui se modernisent et les nouvelles qui s'y établissent : l'activité des soieries, la sidérurgie, l'industrie chimique, etc. L'expansion et l'aménagement urbain vont également, après un temps de stagnation dû à la reconstruction, être en pleine expansion : opération de voieries, développement industriel, construction de nouveaux bâtiments (église, théâtre, etc.), développement du réseau des transports (création d'une liaison ferroviaire avec Saint-Etienne et de gares d'eau à la fin des années 1820).
Les XIXe et XXe siècles sont ainsi marqués par des grands plans d'urbanisme et d'aménagement. Les grands travaux de voirie, initiés par le préfet Vaïsse pour améliorer les conditions d'hygiène et de de circulation, transforment le visage de la ville par la percée de grandes avenues et l'élargissement des rues et des quais. C'est aussi une grande période de construction de bâtiments et d'équipement, comme par exemple la création du parc de la Tête d'or en 1856.
A la fin du XIXe siècle, les opérations de rénovation et d'amélioration de la voirie se poursuivent. En parallèle, l'implantation de grandes industries, ateliers de construction automobile, industrie pharmaceutique, etc., permet le développement et l'extension du territoire de la ville. Lorsque qu'Edouard Herriot commence son premier mandat de maire en 1905, il continue les travaux d'urbanisation commencés par ses prédécesseurs et se lance dans l'aménagement des nouveaux quartiers et la construction de nouveaux équipements. Il mène avec différents architectes de grands travaux de construction de bâtiments comme le lycée du Parc (1910-1914), le palais de la Mutualité (1910-1913) mais surtout les abattoirs de la Mouche (1900-1914) et l'Hôpital de Grange-Blanche (1913-1930) avec Tony Garnier.
Tout au long du XXe siècle, l'expansion de la ville se poursuit et avec elle l'aménagement et la construction d'équipement.

Modalités d'entrées

Les documents du contrôle de l'administration communale proviennent en grande partie du 1er bureau de la 2e division de la préfecture du Rhône chargé notamment du contrôle des travaux et de l'administration des biens communaux et des établissements hospitaliers. Ils sont entrés aux Archives du Rhône et de la métropole de Lyon à la suite d'une série de versements au cours des XIXe et XXe siècles dont les registres d'entrée conservent des traces depuis 1862.

Présentation du contenu

La présente sous-série est composée de dossiers émanant des services de la préfecture chargés du contrôle des affaires communales dans tous les domaines où la préfecture effectuait un contrôle sur la commune. Il s'agit en grande partie de documents émanant de la commune, envoyés au préfet pour approbation dans le cadre du contrôle exercé par l'Etat sur les communes du département ainsi que des réponses préfectorales. Ces dossiers contiennent ainsi des délibérations du conseil municipal de Lyon envoyé à la préfecture pour contrôle et approbation par le préfet. Ils peuvent contenir également des rapports, des textes réglementaires, arrêtés, décrets. Certains dossiers, notamment les dossiers de constructions et d'aménagement, peuvent contenir également des plans.
Les articles ont été classés en treize ensembles thématiques, de taille variable, qui recouvrent les grands domaines de tutelle de l'Etat sur l'administration communale : finances, aide sociale, personnel, biens communaux, aménagement urbain, travaux publics, contentieux, etc. La partie la plus importante en termes de volume concerne les biens communaux bâtis et non bâtis, car il s'agit de la partie où le contrôle de l'Etat était le plus important.
 
Intérêts du fonds
La sous-série peut être intéressante dans le cadre de recherche sur l'histoire de Lyon aux XIXe et XXe siècles. Témoin de la tutelle préfectorale sur les affaires communales, elle apporte un éclairage historique différent sur l'histoire administrative de Lyon et permet de se rendre compte des sujets communaux importants qui nécessitait l'approbation du préfet. Il est alors particulièrement intéressant de croiser ces informations avec les fonds des Archives municipales de Lyon pour avoir un aperçu le plus complet possible des dossiers et suivre l'évolution de certaines affaires en confrontant les considérations de la commune et celle de la préfecture.
Cette sous-série est particulièrement intéressante pour la ville de Lyon où le préfet a rempli à plusieurs reprises pendant le XIXe siècle, le rôle de maire de Lyon.
Les documents de la sous-série peuvent également être une source d'informations instructive sur l'urbanisation de la ville et la construction des bâtiments et de lieux emblématiques de la ville de Lyon, tels l'hôpital Edouard Herriot, le parc de la Tête-d'Or ou la place Bellecour.

Mode de classement

Les documents utilisés dans ce répertoire proviennent de dossiers cotés en série Op, pour les plus anciens, et de documents cotés en série O continue. Cette double provenance résulte de précédents traitements et n'a pas été conservée dans le présent classement. De même, certains dossiers cotés en série Op ou O continue ne relevaient pas en réalité de la série O et ont été classés dans les séries modernes où ils avaient leur place.
La sous-série Op 5018 conservée par les Archives du département du Rhône et de la métropole de Lyon est relative au contrôle de la préfecture sur l'administration communale de Lyon. Elle fait partie des fonds dits « modernes » des archives qui s'étendent de 1800 à 1940. Cependant, afin de conserver la cohérence originelle des dossiers et de se conformer au principe de respect des fonds, certains documents sont légèrement antérieurs ou postérieurs à cette période et couvrent ainsi la période de l'an II à 1952. Cette sous-série représente, après reconditionnement, 15 mètres linéaire de documents, soit 254 articles. Précédemment cotée en série O continue et en série O provisoire (Op), elle a été recotée temporairement en Op 5018. En effet, la série O étant en cours de classement, il a été décidé, dans une première étape de mise à disposition de la série au public, de donner à chaque commune une cote provisoire. Lorsque le classement sera achevé, la sous-série sera cotée réglementairement en sous-série 2O. En effet, la circulaire AD 98-8 sur le classement et la cotation des archives dans les services d'Archives départementales préconise pour la sous-série 2O « une cotation à quatre éléments ».

Autre instrument de recherche

Documents en relation

Archives départementales du Rhône et de la métropole de Lyon
 
Fonds de la préfecture
 
2 L 1-155 : District de Lyon- ville (1790- an IV).
15 L 1 : Municipalité cantonale de Lyon, bureau central (an IV-an VIII).
 
Op 5016 1-8 : La Croix-Rousse (an XI-1856).
Op 5017 1-10 : La Guillotière (an XI-1852).
Op 5019 1-9 : Vaise (an XII-1870).
 
3 P 939-1018 : Plan du cadastre napoléonien, commune de Lyon ([1830]-1832).
 
S 7 : RN 6, Dossiers communaux : Lyon, Bourgneuf (quai) (1804-1842).
S 4000 : Routes de la traversée de Lyon, travaux de pavage  (an IX-1809).
 
1 T 2367 constructions et installation du lycée du Parc (1908-1913).
 
Fonds figurés
 
1 FI 75 : Carte Lyon (bourg) 168  (1889-1902).
1 FI  76 : Carte Lyon 168 (1841-1902).
1 Fi 79-80 : Lyon sud-ouest, quadrillage géométrique (1841-1939).
1 FI 82 : Lyon (Bourg) 168, carroyage kilométrique (1841-1902).
                  
11 FI 878 - 1192, 1194 - 1433, 1435 - 2007, 2011 - 2012, 2014 : cartes postales de Lyon.
                  
Fonds privés 
3 J Fonds Galle
FG A 80 ; 3 J : 6 gravures de l'Hôtel de Ville de Lyon (s.d.).
FG A 105 ; 3 J 4149 : Vues de Lyon : 12 plans et perspectives de Lyon (s.d.).        
FG A 106 ; 3 J 4150 :7 vues de Lyon (s.d.).
FG A 110 ; 3 J 3640 : Souvenir du séjour de Leurs Majestés Impériales à Lyon les 24, 25 et 26 août1860 (s.d.).
FG A 112 ; 3 J 1488 : Églises de Lyon : 37 gravures, photogravures, lithographies et eaux-fortes relatives aux églises de Lyon (s.d.).
FG A 120 ; 3 J 2648 : Monuments de Lyon : 38 gravures ou lithographies (s.d.).
FG A 124 ; 3 J 2649 : Monuments divers de Lyon (s.d.).
FG A 125 ; 3 J 152 : Événements divers dont Lyon a été le théâtre : 40 coupures de journaux illustrés (s.d.).
 
 
Archives municipales de Lyon
 
L'ensemble des fonds des Archives municipales de Lyon permet d'avoir un aperçu plus complet des affaires traitées dans ce présent répertoire. Cependant, on trouvera ci-dessous les cotes précises pour quelques bâtiments emblématiques :
 
Abattoirs de la Mouche
 
3 S ATLAS 1 : Projet pour le marché aux bestiaux et les abattoirs de La Mouche à Lyon : plans, coupes, élévations, [80 documents], T. Garnier (1908).
 
474 WP 1-31 : Bâtiments communaux dont abattoirs et marchés aux bestiaux (abattoir de Vaise, abattoir de Perrache, marché de Gerland, abattoir de la Mouche place Louis XVIII) : projets, construction, entretien, aménagement (1822-1931).
 
484 WP 1-136 : Bâtiments communaux dont abattoir de la Mouche et stade de la Mouche, construction, travaux (1923-1939).
 
933 WP 1-102 : Travaux publics et voirie dont construction et aménagements dont abattoirs de la Mouche (1908-1941).
 
937 WP 1-186 : Travaux publics et voirie dont abattoirs de la Mouche (1887-1910).
 
948 WP 1-44 : Voirie urbaine et bâtiments communaux dont abattoirs de la Mouche, construction : expropriation de terrain, marchés de travaux (s.d.).
 
949 WP 1-53 : Voirie urbaine et bâtiments communaux dont abattoir de la Mouche : marchés de travaux  (1927-1928).
 
954 WP 1-58 : Voirie urbaine et bâtiments communaux dont abattoirs de la Mouche : construction, installation, aménagement, travaux, pavage des abords (s.d.) - exposition de 1914, travaux, entretien, installation (s.d.).
 
Hôpital de Grange-Blanche
 
      Fonds des archives municipales de Lyon
 
432 WP 1-96 : Bâtiments communaux dont  hôpital de Grange Blanche, construction : marchés publics (1903-1956).
 
484 WP 1-136 : Bâtiments communaux dont hôpital de Grange-Blanche : construction, travaux, agrandissement  (1914-1935).
 
937 WP 1-187 : Travaux publics et voirie dont hôpital Grange Blanche, contentieux Niclause (1927-1940) - contrôle des services concédés (1941-1950).
 
946 WP 1-69 : Voirie urbaine dont hôpital Grange-Blanche, construction, travaux, projets refusés, entretien (1924-1925).
 
948 WP 1-44 : Voirie urbaine et bâtiments communaux dont hôpital Grange-Blanche, construction, projets de l'architecte Garnier, situation des travaux (1911-1930).
 
955 WP 1-23 : Bâtiments communaux dont Hôpital Grange-Blanche, construction en désaffectation de l'Hôtel-Dieu (1909-1911).
 
     Fonds des Hospices Civils de Lyon
 
Administration centrale - Service central des travaux
2 OP 104-165, 576-599, 821 : Hôpital E. Herriot (1901-1972).
 
Parc de la Tête d'Or
 
925 WP 264, 1923 W 1 à 14 : Parc de la Tête-d'Or, création, acquisition des terrains, projet d'établissement du parc (dossiers constitués par le service de la Voirie) (1829-1896).
 
Eglises
 
Pour le détail complet des cotes des documents concernant les édifices cultuels de Lyon, consulter Architecture du sacré, les lieux de culte à Lyon au XIXème siècle : état des sources, établi par Céline Cadieu-Dumont.

Bibliographie

Histoire politique du département du Rhône et de la ville de Lyon
 
Benoit (Bruno), Curtet (Raymond), Giri (René), et alii, Vingt-quatre maires de Lyon pour deux siècles d'histoire, Lyon, Editions Lyonnaises d'art et d'histoire (ELAH), 1994, 245 p.

Gutton (Jean-Pierre), COTTIN (François-Régis), Cuer (Georges), Le Rhône, naissance d'un département, Lyon, Conseil général du Rhône, 1990, 341 p.

Lépine (Bruno), Empreintes de maires, Lyon, EMCC, 2012, 96 p.
 
 
Histoire de la ville de Lyon
 
            Ouvrages généraux
 
Benoit (Bruno), Le roman de Lyon : repères, territoires, identités, Lyon, ELAH, 2013, 160 p.
 
Pelletier (André), Dujardin (Philippe), Saunier (Pierre-Yves), Lyon, l'âme d'une ville, 1850-1914, Lyon, ELAH, 1997, 124 p.
 
Rossiaud (Jacques), Bayard (Françoise), Cayez (Pierre), Histoire de Lyon : des origines à nos jours, Lyon, ELAH, 2007, 955 p.
 

         Quartiers de Lyon
 
Barre (Josette), La Colline de la Croix-Rousse : histoire et géographie urbaine, Lyon,  ELAH, 1993, 469 p.
 
Bertin (Dominique, dir.), Lyon de la Guillotière à Gerland : le septième arrondissement 1912-2012, Lyon, ELAH, 2012, 223 p.

 

Brunet-Lecomte (Odile), Petite histoire de Vaise, Lyon, Assurances mutuelles agricoles du Sud-Est, 1980, 44 p.
 
Chambon (Catherine), Lyon, 8e arrondissement : Histoire et métamorphoses, Lyon, ELAH, 2011, 199 p.

 

Long (Guetty) et Marion-Feyeux Sylvie, Vaise, l'étonnante histoire d'un quartier lyonnais, Lyon, Bellier 2009, 189 p.
 
Pelletier (Jean), Connaître son arrondissement. Le 4e, ELAH, 1997, 96 p.
 
Pelletier(Jean), Connaître son arrondissement. Le 7e, ELAH, 1997, 96 p.
 
Pelletier (Jean), Connaître son arrondissement. Le 9e, ELAH, 2007, 96 p.
 
 
Aménagement urbain
 
       Ouvrages généraux
 
Bertin (Dominique), Mathian (Nathalie), Lyon, silhouettes d'une ville recomposée, architecture et urbanisme, 1789-1914, Lyon, ELAH, 2008, 351 p.
 
Pelletier (Jean), Delfante Charles, Atlas historique du grand Lyon, formes urbaines et paysages au fil du temps, Seyssinet, Lejeune, 2004, 221 p.
 
Pelletier (Jean), Son histoire à travers ses rues, T.1 : Rive droite de la Saône, Croix-Rousse, Quais et ponts de Saône, Le Coteau, Horvath, 1985, 236 p.
 
Pelletier (Jean), Son histoire à travers ses rues, T.2 : Presqu'île, Rive gauche du Rhône, Quais et ponts du Rhône, Le Coteau, Horvath, 1986, 222 p.
 
Vanario (Maurice) sous la direction d'Henri Hours, Rues de Lyon à travers les siècles : XIVe au XXe siècle, Lyon, ELAH, 1990, 283 p.
 
 
       Ouvrages sur des lieux particuliers
 
Beau (Anne-Sophie), « Le cimetière dans la ville, La Guillotière à Lyon au XIXe siècle »,  Bulletin - Centre Pierre Léon d'histoire économique et sociale; No 1-2, 1996, p. 7-24.
 
Delfante (Charles), Pelletier (Jean), Places de Lyon, portraits d'une ville, Lyon, Bachès, 2008, 160 p.
 
Feuga (Paul), « La reconstruction des façades de Bellecour sous le premier Empire », Revue d'information du Comité Centre Presqu'île de Lyon; No 26, 2000-2001, p. 23-33.
 
Gauthiez (Bernard), Lyon, entre Bellecour et Terreaux : urbanisme et architecture au XIXe siècle, Lyon, ELAH, 1999.
 
Lassère (Madeleine), « Des aîtres paroissiaux aux cimetières municipaux : l'exemple de Lyon au XIXe siècle », Cahiers d'histoire; No 1, 1990, p. 23-44.
 
Maes (Gérard dir.), L'hôpital Édouard Herriot de Lyon 1933-1983, Lyon, Association pour le développement de l'information et des échanges aux hospices civils de Lyon, 1991, 123 p.
 
Privat-Savigny (Maria-Anne), Lyon centre du monde, l'exposition internationale urbaine de 1914, Lyon, Fage, 2013, 336 p.
 
Vollerin (Alain), Tony Garnier et Lyon : Aux origines de la modernité..., Lyon, Mémoire des Arts, 2012, 140 p.

Mots clés lieux

Mots clés matières

Cote/Cotes extrêmes

Op5018/241-Op5018/254

Date

1796-1937

Cote/Cotes extrêmes

Op5018/244-Op5018/254

Date

1796-1925

Cote/Cotes extrêmes

Op5018/250-Op5018/254

Date

1796-1838

Présentation du contenu

Réclamations des propriétaires pour l'indemnisation et actions en justice pour le règlement des indemnités : états indicatifs des terrains occupés par les maisons démolies, états des maisons démolies, tableau d'estimation des maisons, avis du préfet (affiches), rapports, pétitions et requêtes, plan du quartier de Bourgneuf, délibérations, correspondance (classement suivant l'ordre des dossiers tels qu'ils ont été constitués lors des réclamations et contentieux).
Le quartier a été détruit à la suite du siège de Lyon et du projet de réaménagement de la ville.
Ce dossier est très riche et très complexe car l'indemnisation des propriétaires s'est effectuée sur une période de plus de trente ans. Les dossiers se sont constitués au fur et à mesure des réclamations des propriétaires puis de leurs héritiers et des projets de réaménagement du quartier de Bourgneuf avec à chaque fois le même type de documents : pétitions, états estimatifs, etc. qui rend la cohérence de l'ensemble difficile.

1822-1823.

Cote/Cotes extrêmes

Op5018/253

Date

1822-1823

Présentation du contenu

Concerne la vente définitive des terrains des maisons démolies par les propriétaires à l'État.