EDEPOT161 - Commune de Propières

1 media

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

EDEPOT161 /1-EDEPOT161/99

Date

1718-1972

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives du département du Rhône et de la métropole de Lyon

Importance matérielle

Ce fonds représente 1,38 mètres linéaires.

Origine

Commune de Propières.

Biographie ou Histoire

La commune de Propières est située dans le département du Rhône et fait partie du Haut-Beaujolais. Elle prend place au sein de l'arrondissement de Villefranche et du canton de Thizy-les-Bourgs. Elle est entourée par les communes de Saint-Clément et Saint-Igny-de-Vers au nord, Monsols, les Ardillats et Chénelette à l'est, Poule-les-Écharmeaux au sud et Azolette à l'ouest. Distante de 70 km de Lyon et de 43 km de Villefranche, elle compte 461 habitants lors du recensement 2013. Ces derniers sont nommés les Propirons.
Le territoire de la commune est traversé par la rivière le Sornin qui prend sa source à la roche d'Ajoux, limitrophe des communes de Propières et Poule-les-Écharmeaux. D'une altitude de 973 mètres, elle constitue un point d'observation panoramique sur l'ensemble de la région. Propières se trouve également à proximité du col des Écharmeaux à 600 mètres d'altitude environ. Les chemins de grande communication n°4 bis, n° 10 et d'intérêt commun n°2  traversent la commune.
Propières fut à la fois paroisse, châtellenie et seigneurie dans le Beaujolais. Au XIVème siècle, la seigneurie de Propières appartenait à la famille du même nom. En 1374, Milon de Propières en fit l'aveu au sire de Beaujeu. À sa mort, sa sœur Ancelise hérita de tous ses biens et se maria à un noble d'origine dauphinoise nommé Pierre de Chandieu. Un dénombrement des terres eut lieu en 1459. La seigneurie appartint aux Chandieu jusqu'au début du XVIIème siècle. En 1620, Jacques Chandieu émit une autorisation pour instituer des foires qui devinrent très fréquentées.  La seigneurie passa ensuite aux de Digoine puis aux de la Poype qui la possédaient encore en 1789.  La commune fut rattachée à cette même date au canton de Saint Bonnet des Bruyères avant d'intégrer celui de Monsols en 1801.
Le château de la Farge constitue l'un des lieux marquants de la commune. Il en est fait mention, pour la première fois, au XIIème siècle. Le bâtiment actuel est toutefois bien plus récent puisqu'il fut édifié après la Révolution française. C'est une grande bâtisse à deux étages flanquée d'un donjon d'un côté et d'un pavillon carré et massif de l'autre.
L'économie de Propières fut, pendant longtemps, axée sur l'exploitation minière. En effet, des gisements de plomb argentifère furent exploités à plusieurs reprises jusqu'au siècle dernier. Ne donnant sans doute pas de bénéfices, les mines ont alors été abandonnées. Par la suite, la production de lait et l'exploitation des forêts constituèrent les domaines principaux pour l'économie. Le secteur industriel n'a pas été pour autant oublié puisque des façonniers travaillaient encore dans les années 80 pour des établissements textiles de Roanne ou Thizy dans le département de la Loire.
 

Modalités d'entrées

Un premier document a été déposé à une date inconnue. Il est sans doute issu d'un tri dans les fonds anciens et se présente comme un document de vente de cens passée par les seigneurs de Propières à Louis de Chandieu en 1327. Le document est aujourd'hui classé en 111 J 26.
Conformément au Code du Patrimoine (article L212-11) et suite à une inspection communale, il a été décidé un deuxième dépôt des archives de la commune de Propières aux Archives départementales du Rhône et de la Métropole de Lyon le 20 novembre 2014.

Présentation du contenu

Le fonds déposé de la commune de Propières contient les registres d'état civil, les registres de délibérations du conseil municipal, du bureau de bienfaisance et du bureau d'assistance ainsi que des dossiers thématiques relatifs à la gestion et à la vie de la commune (finances, édifices communaux, assistance et prévoyance, instruction publique).

Évaluation, tris et éliminations, sort final

Imprimés vierges, documentation officielle et générale, copies et duplicatas, documentation de travail et brouillons préparatoires, matériel de conservation (pochettes, sous chemises) non adapté ainsi que des documents ne présentant aucun intérêt historique et dont la durée d'utilité administrative était échue.

Accroissements

Pas d'accroissement sauf en cas de nouveau dépôt.

Mode de classement

Le fonds a été classé et coté selon le cadre de classement réglementaire des Archives départementales (circulaire AD 98-8 du 18 décembre 1998 sur le classement et la cotation des archives dans les services d'Archives départementales).

Conditions d'accès

La totalité des documents contenus dans ce fonds est librement consultable. Les registres paroissiaux et d'état civil sont consultables sous format numérique.

Conditions d'utilisation

Les documents peuvent être librement reproduits conformément au règlement de la salle de lecture des Archives du département du Rhône et de la métropole de Lyon et à la législation sur la réutilisation des données publiques.

Caractéristiques matérielles et contraintes techniques

Les registres paroissiaux et d'état civil ont été numérisés et retirés de la consultation dans un souci de préservation.

Documents en relation

Archives départementales et métropolitaines
Sous-série 4B : justices seigneuriales du Beaujolais.
Sous-série 4C : élection de Villefranche.
Sous-série 4 E : registres paroissiaux et d'état civil (collection du greffe).
Sous-série 17 G : chapitre Sainte-Marie-Madeleine.
Sous-série 18 G : chapitre Notre-Dame (Beaujeu).
Sous-série 3 P : cadastre.
Série Q : domaines, enregistrement, hypothèques.
111J 26 : Vente de la terre de Propières à Louis de Chandieu (1327).
OP 1244-1255 : direction de l'administration communale, Préfecture du Rhône.1427 W : direction des collectivités locales, Préfecture du Rhône.

Bibliographie

Ouvrages généraux
COLL, Grande Encyclopédie de Lyon et des communes du Rhône, Horvath, 1982, tome 4 : arrondissement de Villefranche, p.403-404.
ROLLAND E. de, CLOUZET D., Dictionnaire illustré des communes du département du Rhône, Dizain & Storck, 1901, 2 volumes, p.326-328 (cote ADR : FM 1751.1-2).
VARNET F.-A., Département du Rhône, dictionnaire des communes, Res Universis, 1992, réédition de Géographie du département du Rhône, paru vers 1897, p.388 (cote ADR : FM 299).
Site internet
Association Patrimoine en Haut-Sornin : www.patrimoine-haut-sornin.fr/histoire5.htm [dernière connexion le 08/12/2016]. 

Cote/Cotes extrêmes

EDEPOT161/9-EDEPOT161/40

Date

1718-1907

Pièces annexes de l’état civil.

Cote/Cotes extrêmes

EDEPOT161/40

Date

1741-1907