Ce portail est conçu pour être utilisé sur les navigateurs Chrome, Firefox, Safari et Edge. Pour une expérience optimale, nous vous invitons à utiliser l'un de ces navigateurs.
Bienvenue sur le site des Archives du département du Rhône et de la métropole de Lyon

  • Archives départementales du Rhône et de la métropole de Lyon
    07/05/2021, 09:00
    #fondsdeplans

    Les Archives sont sur de bons rails avec un nouveau cycle de plans : les aménagements ferroviaires 🚂

    Soit :
    ✖️ la colline de la Croix-Rousse, commune indépendante devenue arrondissement de Lyon (mars 1852)
    ➕ Plateau difficile d’accès
    ➡️ Objet d’études pour relier aisément le bas des pentes et le sommet (voyageurs + marchandises)

    But avoué : doubler la population de l’arrondissement en attirant « la population manufacturière de Lyon étouffée dans les antiques habitations malsaines des faubourgs de la ville » (mémoire du projet porté par la compagnie du chemin de fer de Lyon au plateau de la Croix-Rousse - avril 1857).

    Calculez la distance parcourue par un train avec l’itinéraire suivant :
    🚩 Départ : nord de la place Sathonay, face au Jardin des plantes
    ⬅️ Direction : plein Ouest par le clos des Chartreux
    ↩️ Contrainte : large boucle aux abords du cimetière et de l’hôpital en construction
    🏁 Terminus : grande place de la Croix-Rousse

    🧐 près de 4 km

    Aux termes du devis et du détail estimatif, qui prêtent à sourire : « Depuis son départ jusqu’à son arrivée, le chemin [de fer] ne morcelle aucune propriété importante, il donne en général de la valeur aux terrains traversés ainsi qu’à ceux des environs ».

    👩‍🏫 Solutions :
    🔚 Abandon du projet : trop ambitieux, et sans doute trop coûteux avec notamment ses deux gares monumentales
    🔜 Inauguration, en juin 1862, du funiculaire du tunnel de la rue Terme : solution nettement plus réduite, mais directe

    S 1680 Chemin de fer d’intérêt local. Élévations des gares de la Croix-Rousse et du Jardin des plantes
    Plan sur papier à l’encre noire 42 x 33 cm
  • Archives départementales du Rhône et de la métropole de Lyon
    05/05/2021, 09:00
    🛒 #BailleurDeFonds 🛒

    En début d’année est entré un petit fonds d’une famille originaire de La Tour-de-Salvagny

    Mais quel rapport avec Napoléon, puisqu’on en parle aujourd’hui ?!?

    2️⃣5️⃣0️⃣ ✉️
    C'est environ le nombre de lettres envoyées par Jean-Pierre Gonnard à son père Jean Gonnard : il débute comme secrétaire dans l’armée napoléonienne en 1807 et poursuivra sa carrière militaire jusqu’en 1835.

    De 1807 à 1814 il est cantonné dans diverses garnisons du royaume d’Italie : Vérone, Serravalle, Vicence, Côme, Novarre, Milan, Bergame, Peschiera, Bologne, Imola, Venise, Udine…

    ✒️ Il relate la vie quotidienne des soldats, mais aussi les régions et les habitants qu’il découvre en Italie.

    🍵 31 décembre 1807 : « nous avons le matin une bonne soupe, un bon bouilli et du fruit ; le soir on nous donne un rôti ou quelqu’autre plat et une salade, nous mangeons notre pain de munition. »

    🎋 29 janvier 1808, à propos des « pauvres cultivateurs » de Serravalle : « Ils n’ont dans ce qu’ils récoltent ni bled ni vin, ils ne vivent autrement qu’avec ce qu’ils appellent la poulinta, qui est une farine de bled de Turquie dont le pays est très fertile, qu’ils font cuire à l’eau sans aucun assortiment, pas même du sel. »

    Il n’oublie pas son pays natal et raconte ce qui arrive à ses camarades du département.

    ⛓ 4 août 1808 : « Raymond Dangoin de Thizy déserteur, fusillé la semaine dernière […] la foule attendrie de voir mourir comme un grand scélérat, un homme juste, et qui n’avait fait d’autre mal que celui de vouloir conquérir sa liberté »

    Lors de la rébellion du Tyrol, le 26 avril 1809, il mentionne l’empereur :
    « nous voyons passer journellement passer ici des milliers de blessés qui vont dans les hôpitaux [...] mais dans tous les cas Napoléon a quitté Paris et il faut espérer que le dénouement sera meilleur que le début, l’expérience a déjà fait voir que ce grand homme valloit mieux dans une armée qu’un renfort de 40000 hommes »

    Bientôt disponible sous la cote 359 J
  • Archives départementales du Rhône et de la métropole de Lyon
    04/05/2021, 06:00
    📢 #RappelDeService 📢

    En raison du pont de l’Ascension, les Archives seront fermées le vendredi 14 mai

    7 Fi 18 Pont d'Oullins (s.d.)
  • Archives départementales du Rhône et de la métropole de Lyon
    03/05/2021, 09:00
    🛒 #BailleurDeFonds 🛒

    Familles, entreprises, associations, syndicats… vos archives privées viennent enrichir nos fonds.

    Régulièrement, vous prenez contact avec nous pour proposer photographies, cartes postales et autres documents isolés.

    🤝 L’achat est très loin d’être la règle : la plupart donne généreusement ces véritables parcelles d’histoire, souvent détenues depuis plusieurs générations.

    Et parmi ces dons, une incroyable pépite !

    🖼 La semaine dernière, une habitante de #Caluire a ainsi remis aux Archives un album complet de cartes postales.

    D’aspect un peu fatigué, la reliure chancelante, il n’en renferme pas moins des merveilles avec deux ensembles bien distincts et en parfait état matériel :
    4️⃣2️⃣ cartes postales éditées à la suite de l’exposition internationale urbaine de Lyon en 1914
    Plus de 4️⃣6️⃣0️⃣ cartes postales sur la Première Guerre mondiale

    Le classement a commencé et les cartes postales seront numérisées… bientôt en ligne sur votre site Internet préféré ! 😉

    À cette dame et à tous ceux qui contribuent à la beauté et la variété de nos archives : du fond(s) du cœur merci ! 👍

    58 Fi Cartes postales reçues par la famille Rabet
  • Archives départementales du Rhône et de la métropole de Lyon
    30/04/2021, 09:00
    👩‍🏫 #Histoire 👩‍🏫

    30 avril… 1871
    Derniers soubresauts lyonnais de la Commune

    Depuis septembre 1870, la ville de #Lyon est en proie à une agitation insurrectionnelle et à des affrontements entre la population ouvrière et la troupe.
    La municipalité, dirigée par Hénon, appelle régulièrement au calme et tente de maintenir l’ordre à l’aide de la garde nationale.

    Le 30 avril doivent se tenir les élections municipales.
    Même si Jacquet, à La Guillotière, appelle à « faire, sur l’autel de la Patrie mutilée, le sacrifice de nos préventions, de nos dissentiments, de nos ambitions », la confusion règne autour du faubourg ouvrier.
    Sur sa mairie flotte un drapeau rouge. Des barricades sont dressées mais elles ne tiendront que quelques heures, sonnant le glas de la Commune à Lyon.
    Dans les mois qui suivront, plusieurs hommes et quelques femmes feront l’objet de surveillance et répression.

    4 M 223 Affiche municipale du 4 février 1871

    4 M 289 Affiche du comité révolutionnaire de la Guillotière, mars 1871

    4 M 305 Fichier d’individus ayant participé à la Commune de Lyon : fiches de Marie Langard et Louis François Keller.
  • Archives départementales du Rhône et de la métropole de Lyon
    29/04/2021, 09:00
    📆 #JournéeInternationale 📆

    Aujourd'hui les Archives font le bal 🎷

    Farandole de danses et danseurs dans nos fonds figurés

    40 FI Photographies sur plaque de verre de Louis Séraphin Clair (1890-1910)
    https://archives.rhone.fr/ark:/28729/7b5c93jw0418

    49 FI Photographies rassemblées par Robert Miquel, dit Romi, collectionneur (1860-1939)
    https://archives.rhone.fr/ark:/28729/62f1cl89khdq
Ce site utilise des cookies techniques nécessaires à son bon fonctionnement. Ils ne contiennent aucune donnée personnelle et sont exemptés de consentements (Article 82 de la loi Informatique et Libertés).
Vous pouvez consulter la politique de confidentialité sur le lien ci-dessous.