Ce portail est conçu pour être utilisé sur les navigateurs Chrome, Firefox, Safari et Edge. Pour une expérience optimale, nous vous invitons à utiliser l'un de ces navigateurs.
Bienvenue sur le site des Archives du département du Rhône et de la métropole de Lyon
  • Archives départementales du Rhône et de la métropole de Lyon
    28/06/2022, 09:00
    🎭 #DéfiMolière 🎭
    En cette année #Molière, pour le 400e anniversaire de sa naissance, les Archives se sont lancées un défi : 1️⃣2️⃣ citations pour illustrer nos missions, nos fonds, nos comédies et nos drames !

    Épisode #6

    « On n'exécute pas tout ce qui se propose ;
    Et le chemin est long du projet à la chose. »
    Tartuffe ou l’imposteur (acte III, scène 1)

    Et pourtant, les quelque 3️⃣2️⃣0️⃣0️⃣ instruments de recherche des Archives du Département du Rhône et de la Métropole de Lyon sont visibles sur le portail FranceArchives depuis le 13 juin dernier ! 🆕

    👉 https://francearchives.fr/fr/search?es_cw_etype=FindingAid&es_escategory=archives&es_publisher=AD%20du%20Rh%C3%B4ne%20et%20de%20la%20m%C3%A9tropole%20de%20Lyon

    👨‍🏫 Né en 2017, il offre à tous un accès simplifié aux descriptions d’archives dispersées sur tout le territoire, entre différents services nationaux et territoriaux, publics ou privés et de statuts juridiques variés.

    🗄 Ce n’est pas un site internet « classique » mais un « agrégateur » : il rassemble des milliers de notices descriptives en provenance de tous les services d’archives de France.

    💡 Il est possible de rechercher un terme précis ou une cote dans la barre de recherche du site et cela renvoie à une liste de résultats.

    En revanche, pour consulter précisément le contenu des notices et les inventaires PDF liés, il faut aller sur notre site internet ➡️ bouton « Voir sur le site d’origine ».

    🚜 Un moissonnage de nos données sera effectué à chaque début de mois, pour garantir la mise à jour des données. 👍
  • Archives départementales du Rhône et de la métropole de Lyon
    24/06/2022, 09:00
    📆 La fin de l’année scolaire approche… 👩‍🎓

    Les lundi 30 mai et vendredi 17 juin, 2️⃣ classes de troisième des collèges Ampère (Lyon 2) et Rosset (Lyon 7), ainsi que 3️⃣ classes de CM1-CM2 de l'école Michel Servet (Lyon 1) étaient aux Archives du Département du Rhône et de la Métropole de Lyon pour présenter le travail de toute une année effectué dans le cadre du projet Archives / laclasse.com
    👉 https://archives.laclasse.com/

    Les collégiens ont présenté les histoires belles et tragiques de Frank et Éléna, jumeaux d’origine juive traqués par la Gestapo et de la famille Souche, résistants martyrisés à Montluc. Un Cluedo de la Résistance a également été créé dans le cadre du projet : un jeu de société dans lequel tous les personnages, les objets et les lieux ont comme point commun la maison du docteur Dugoujon, lieu d’arrestation de Jean Moulin le 21 juin 1943.

    Quant aux classes de primaires, elles ont interprété avec brio, en costumes et en chansons, des personnages aux destins croisés, entre prisonniers, résistants ou simples civils entraînés dans l’enfer de la guerre.

    Des séances riches en émotions ! 🥹

    Bravo à tous les élèves et professeurs impliqués ! 👏
  • Archives départementales du Rhône et de la métropole de Lyon
    23/06/2022, 09:03
    📂 Quand l’archiviste touche le fonds 📂

    Connus pour leur invention du cinématographe 📽 oui mais les frères Lumière ont créé bien plus !
    Et particulièrement Louis, le cadet et véritable génie de cette famille pourtant prolifique en brevets et innovations en tout genre ! ⚗️

    Après 7️⃣ ans de recherches acharnées, de tâtonnements, d’essais, de déceptions et enfin d’un résultat satisfaisant, Louis Lumière met au point la plaque de verre autochrome, introduisant enfin la couleur dans ce support en vogue depuis quelques dizaines d’années. Présentées en 1904 à l’Académie des sciences, les premières plaques sont commercialisées en 1907.

    Mais qu’est-ce qu’une plaque autochrome, nous direz-vous ? 🤔
    Et comment ça marche ??? 👩‍🏫

    🪟 Prenez une plaque de verre lambda.
    📌 Enduisez-la d’un vernis collant.
    🌬 Déposez sur ce support des grains microscopiques de fécule de pomme de terre.
    🎨 Colorez ces grains au préalable en orange, vert ou violet.
    🔨 Écrasez ces grains au laminoir.
    ⚫️ Pulvérisez une poudre ultra fine de charbon pour boucher les interstices entre les grains
    🧪 Enfin recouvrez le tout d’une couche d’émulsion panchromatique au gélatino-bromure d’argent.
    🖼 Et vous obtenez une plaque autochrome permettant un rendu saisissant des couleurs !

    Facile 😉 mais on comprend qu’il ait fallu 7 ans pour un tel résultat !!!

    Les plaques autochromes feront la renommée et la fortune des Lumière jusqu’au milieu des années 1930, supplantées alors par les films souples. Mais elles resteront à jamais dans le cœur des photographes du début du XXe siècle comme le moyen magique de rendre justice et même d’embellir les couleurs de cette époque.

    Une série de 3️⃣0️⃣ tirages a été donnée aux Archives du département du #Rhône et de la métropole de #Lyon. Les plaques originales sont conservées à la fondation Lumière.

    En route pour une plongée dans les douces couleurs du passé…

    Le fonds 65 Fi est intégralement numérisé et disponible en ligne.
    👉 https://archives.rhone.fr/ark:/28729/mx9d5zsrbk1l

    65 Fi 7 À travers les vignes en 1908.

    65 Fi 19 Nature morte avec fruits.

    65 Fi 22 Champ de bleuets au pied du Puy de Dôme en 1913.

    65 Fi 25 Course d’avirons sur la Saône à Lyon en 1927.

    65 Fi 27 Marchands de journaux au pont Lafayette à Lyon en 1936.
  • Archives départementales du Rhône et de la métropole de Lyon
    21/06/2022, 09:00
    🎺 #ArchivesEnMusique 🎻

    🎼 A défaut de vous proposer un fonds sonore, les Archives du Département du Rhône et de la Métropole de Lyon vous proposent une balade en archives et en antiquités et objets d’art sur le thème de la musique et plus spécifiquement des instruments. 🪗

    🎸 Nous espérons que vous n’aurez pas de problème pour lyre cette publication, ni que vous ferez la sourde oreille ! 🙉

    🎤 Tous en chœur, l’équipe des Archives départementales du Rhône et de la métropole de Lyon vous souhaite une très bonne 40e fête de la musique ! 🥁

    5 Fi 101 [Cornes d'appel ou de brume]. Dessin à l’encre 12x17 cm. S.d.
    👉 https://archives.rhone.fr/ark:/28729/rxw5fbz0lsd7

    21 Fi 18 Chromolithographie publicitaire. Une note pénible. S.d.
    👉 https://archives.rhone.fr/ark:/28729/d2nz6fs0lp3r

    37 Fi 1015 Cartes reçues par la famille Fraisse. Deux garçonnets et une fillette jouant de la musique. S.d.
    👉 https://archives.rhone.fr/ark:/28729/6n51cxm40jh9

    40 Fi 74 Photographies sur plaques de verre de Louis Séraphin Clair. Fanfare avec bannière, Chaponost. S.d.
    👉 https://archives.rhone.fr/ark:/28729/0z426pdsn5vh

    Bannières de communes du Rhône, détails. 📷 P. Ageneau
  • Archives départementales du Rhône et de la métropole de Lyon
    20/06/2022, 09:00
    🚛 #ArchivisteConvoyeurDeFonds 🚛

    ☀️ Malgré la chaleur, l’équipe d’archivistes en charge des communes poursuit son travail de collecte des archives anciennes 💪

    Au menu la semaine dernière : les archives de la Ville de Condrieu avec quelque 3️⃣0️⃣ mètres linéaires qui ont pris la direction des Archives du Département du Rhône et de la Métropole de Lyon

    🔜 Un travail de classement sera prochainement entrepris et un inventaire publié sur notre site internet : à retrouver dans la série E-Dépôt !
    👉 https://archives.rhone.fr/ark:/28729/cnvmdf31zj6h

    👨‍🏫 Petit rappel utile :
    ✅ le dépôt est une obligation pour les communes de moins de 2000 habitants
    ✅ le dépôt reste une possibilité pour les communes de plus de 2000 habitants : le conseil municipal de #Condrieu avait donc pris une délibération en ce sens.

    Mais dans tous les cas, la commune reste propriétaire de ses archives et peut avoir accès à celles-ci à tout moment !

    Tout savoir sur le dépôt des archives communales ⤵️
    https://archives.rhone.fr/page/deposer-vos-archives-anciennes
  • Archives départementales du Rhône et de la métropole de Lyon
    19/06/2022, 09:00
    📰 #Actualité 📆

    Pour les Journées européennes de l'archéologie, petite série autour du fonds 5350W Musée de la civilisation gallo-romaine de Fourvière - 1941-2016

    Classé dans le cadre du stage d’un étudiant du Master Archives de l’Université Jean Moulin Lyon 3 qui s’achève ce mois-ci, il représente environ 12 mètres linéaires et sera disponible sur vos écrans à l’automne !

    Épisode #3 : portait de Jacques Lasfargues

    Jacques Lasfargues succède à Amable Audin en tant que conservateur du musée gallo-romain.

    📷 Jacques Lasfargues (à gauche) avec Bernard Zehrfuss (à droite), 1991.

    Spécialiste de la céramique antique, le fonds 5350W comprend de nombreuses publications sur le sujet.
    De 1979 à 1989, il est directeur régional des antiquités au sein de la Sous-Direction d’Archéologie, rattachée au Ministère de la Culture. Il a alors l’objectif de coordonner les projets archéologiques dans la région avant de devenir chargé de mission d’Inspection Générale de l’Archéologie au cours des années 1990.
    Il assume ces missions en parallèle de nombreuses activités associatives. Il est en effet un membre important de l’Association pour les fouilles archéologiques nationales (AFAN) qui deviendra en 2001 l’Inrap.

    📷 Article Jacques Lasfargues, vers 2003.

    Jacques Lasfargues est considéré comme le père de l’archéologie préventive, qui vise à analyser et sauvegarder le patrimoine archéologique qui risque d’être détruit par d’importants travaux pour l’aménagement du territoire.
    Activité de sauvetage encore largement pratiquée aujourd’hui, elle est devenue un socle solide de la pratique archéologique en France et dans le monde.

    Le fonds 5350W nous permet d’apprécier comment cette doctrine a vu le jour, notamment à travers les missions de Jacques Lasfargues, dans les années 1990 :
    🛣 construction de l’autoroute A8
    🛤 construction de la ligne TGV Nord.

    Dans les années 2000, Jacques Lasfargues devient directeur du Pôle Archéologique du département du #Rhône, lequel réunissait les directions des Lugdunum - musée et théâtres romains et MUSÉE Gallo-Romain St Romain en Gal .
    Il prend sa retraite en 2009 en laissant aux Archives du Département du Rhône et de la Métropole de Lyon des documents extrêmement précieux pour l’histoire de la Ville de Lyon et de l’archéologie mondiale.
Ce site utilise des cookies techniques nécessaires à son bon fonctionnement. Ils ne contiennent aucune donnée personnelle et sont exemptés de consentements (Article 82 de la loi Informatique et Libertés).
Vous pouvez consulter les conditions générales d’utilisation sur le lien ci-dessous.