111J - Famille de Chandieu

1 media

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

111J 1-111J36

Date

1327-1819

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives du département du Rhône et de la métropole de Lyon

Origine

Château de Fougères (Poule-les-Echarmeaux).

Biographie ou Histoire

1. Les seigneurs de Fougères à Poule

La famille de Fougères est attestée depuis le XIIIe siècle ; dans l'église de Poule figure encore l'épitaphe de Robert de Fougères, mort en 1272.

La seigneurie passa par mariage ou testament à la famille de Gléteins, puis, par mariage également, à la famille de Propières.

2. La famille de Chandieu

Le lien entre la famille de Fougères et la famille de Chandieu est discuté. D'après le site Internet de Poule, en 1420, Ancelise de Propières épousa Pierre de Chandieu.

Le Laboureur, Masures de l'Ile Barbe, indique que c'est Claude, fille de Jean de Chandieu et Françoise d'Amanzé qui épousa Georges de Fougères, seigneur de l'Estoille et de Feugères, mort en 1539. Mais D'Hozier, La Généalogie et les Alliances de la Maison d'Amanzé au Comté de Mâconnais dans le Gouvernement du Duché de Bourgogne, 1659, estime que c'est Françoise, fille de Jean de Chandieu et Françoise d'Amanzé, qui épousa le seigneur de Fougères.

En tout cas, c'est certainement Antoine de Chandieu (1534-1591) qui est le personnage le plus connu de la famille. Son fils, également prénommé Jean de Chandieu (1566-1615), avait le droit de célébrer le culte protestant dans son château de Chandieu, en qualité de seigneur haut justicier (exercice de fief), selon les termes de l'Edit de Nantes. Il y accueillit les Lyonnais qui étaient privés de temple, en attendant qu'il leur soit attribué le lieu de culte que l'Edit de Nantes leur accordait. Cela dura de 1597 à 1600, non sans inconvénient, car l'éloignement (environ 40 km) en faisait un déplacement fatigant, pénible, par des chemins de très médiocre qualité et, de plus, parfois périlleux (voir Requête présentée par ceux de la religion réformée à M. de la Guiche, gouverneur ... au sujet de voies de fait commises sur ceux qui revenoient du prêche de Chandieu. 11 avril 1600, BML Ms Coste 429).

3. Après les Chandieu

Le château de Fougères resta propriété de la famille de Chandieu jusqu'à Livie de Chandieu qui se maria en 1664 à René de Loriol. Plus tard, vers 1730, le château devint la propriété de la famille de la Poype par le mariage de Marie-Claude de Loriol avec Louis Claude Marie de la Poype. Devenue veuve, Marie Claude de la Poype émigra pendant la Révolution et trouva refuge en Suisse. Le fonds de la famille de La Poype est également conservé aux Archives du Rhône (sous-série 1 E).

Modalités d'entrées

Les documents regroupés dans la sous-série 111 J proviennent d'entrées successives.

Cinq registres terriers ont été remis par M. Jacques Frachon, d'une ancienne famille propriétaire, en 1974 ; ils ont initialement été cotés 1 J 39 1 à 5 ;
Une série de près de 1000 pièces, acquise chez un marchand, a été remise en 1986 par M. Yves Blanc aux Archives départementales du Rhône ; elles ont été cotées 111J 1 à 8 ; un petit complément a été remis par M. Blanc en 2017 ;
La bibliothèque municipale de Villefranche a remis en don, en 2016, aux Archives départementales, les treize registres (dont certains factices) qu'elle détenait antérieurement et qui étaient cotés dans le fonds patrimonial sous les cotes 3 M 15 à 27. Ces registres étaient issus d'un don de l'abbé Eugène Longin, effectué en 1913 ;
Enfin, plusieurs pièces éparses étaient cotées en sous-série 1 J (pièces isolées entrées par voie extraordinaire) et pour l'une d'elle, placée à titre provisoire en série E (familles).

Présentation du contenu

Le fonds comprend des terriers et des documents relatifs aux acquisitions. On n'y trouve pas de documents à caractère plus personnel (contrats de mariage, testaments).

Conditions d'accès

Le fonds est propriété du Département du Rhône. L'accès aux documents est libre, sauf contraintes liées au support de conservation.

Existence et lieu de conservation des originaux

Archives du département du Rhône et de la métropole de Lyon.

Documents en relation

Archives du département du Rhône et de la métropole de Lyon : sous série 1 E (Famille de la Poype).

Bibliothèque municipale de Lyon : terrier de Chandieu, 1513.

Bibliographie

A. Bernus, « Le ministre Antoine de Chandieu d'après son journal autographe inédit 1534-1591 », dans Bulletin historique et littéraire publié par la Société de l'histoire du protestantisme français, t. 37, 1888.

A. Puyroche , « Le château de Chandieu et les protestants de Lyon à la fin du XVIe s. » dans Bulletin historique et littéraire publié par la Société de l'histoire du protestantisme français, t.  39, n° 5, p. 276-283.

Y. Blanc, « Les terriers du château de Fougères à Poules », dans Beaujeu et sa région. Actes des journées d'étude de l'Union des sociétés historiques du Rhône, 1988, p. 69-74.

Cote/Cotes extrêmes

111J1-111J31

Date

1327-1819

Cote/Cotes extrêmes

111J26-111J31

Date

1327-1819

Cote/Cotes extrêmes

111J28-31

Date

1471-1819

1471-1597

Cote/Cotes extrêmes

111J28

Date

1471-1597