EDEPOT4 - Commune d'Alix

1 media

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

EDEPOT4 / 1-EDEPOT4/90

Date

1793-1979

Origine

Alix (Rhône)

Biographie ou Histoire

Ce village du Beaujolais de 360 hectares se situe à 7 km d'Anse, à 12 km de Villefranche-sur-Saône et à 25 km au nord-ouest de Lyon. Aujourd'hui, il fait partie du canton du Bois d'Oingt.

L'occupation du territoire date des temps préhistoriques, ce dont témoigne la découverte d'un atelier de silex. Ce village viticole dépend de la paroisse de Marcy avant de devenir une commune indépendante en 1791.

La commune a possédé un château fort fondé probablement au Xe siècle par la famille Marzé, vicaire puis vicomte de la seigneurie. La commune abrite un très ancien prieuré fondé au VIIIe siècle, dépendant de l'abbaye de Savigny. Le chapitre d'Alix est protégé successivement par François II, Henri IV et Louis XV. Le prieuré est destiné aux femmes. Au XVIIIe siècle, sous l'abbesse Louise de Muzy de Véronin, l'église de la commune est édifiée au nom du roi Louis XV. Le chapitre reçoit des dotations. Ce dernier s'enrichit des biens de l'abbaye de Savigny qui se sécularise. Lors de la Révolution Française, les chanoinesses se séparent et l'ordre est supprimé.

En 1807, un séminaire est fondé en reprenant les bâtiments de l'ancien prieuré sur l'ordre du cardinal Fesch, oncle de Napoléon Ier. Il se transforme successivement en hôpital militaire en 1914, puis en asile pour vieillards. L'asile est toujours en activité aujourd'hui.

La principale ressource économique du village provient de la viticulture, de la culture des céréales. L'artisanat local et le commerce sont peu développés.

Modalités d'entrées

En 2016, conformément au Code du patrimoine (article L.212-11) et à la suite de la visite d'inspection communale, le fonds des archives de la commune d'Alix a fait l'objet d'un dépôt aux Archives départementales et métropolitaines le 27 novembre 2018.

Présentation du contenu

Le fonds déposé de la commune d'Alix comprend les registres d'état civil, les registres de délibérations ainsi que des dossiers thématiques relatifs à la gestion de la commune (administration générale, population, agriculture, contributions, affaires militaires, élections, finances, édifices communaux, cultes, assistance et prévoyance, travaux publics).

Évaluation, tris et éliminations, sort final

Les circulaires générales concernant toutes les communes du département, les formulaires vierges, la documentation, les doubles ainsi que des documents dont la durée d'utilité administrative est dépassée et qui ne présentent pas d'intérêt historique (publicités, brouillons) ont été éliminés réglementairement. Un bordereau d'élimination a été adressé à la commune et a été visé par les deux parties (la commune et les Archives du département du Rhône et de la métropole de Lyon).

Accroissements

Il n'y a pas d'accroissement prévu, sauf en cas de nouveau dépôt.

Mode de classement

En 2020, le fonds a été classé et coté selon le cadre de classement réglementaire des Archives départementales (circulaire AD 98-8 du 18 décembre 1998 sur le classement et la cotation des archives dans les services d'Archives départementales).

Conditions d'accès

Les documents contenus dans ce fonds sont librement consultables. Cependant, certains dossiers contenant des données personnelles ne sont pas immédiatement communicables.

 

Les registres paroissiaux, d'état civil et de délibérations du conseil municipal sont consultables sous format numérique.

 

Conditions d'utilisation

Les documents peuvent être librement reproduits conformément au règlement de la salle de lecture des Archives du département du Rhône et de la métropole de Lyon et à la législation sur la réutilisation des données publiques.

Langue des unités documentaires

Français.
 

Caractéristiques matérielles et contraintes techniques

Les registres paroissiaux et d'état civil ont été numérisés en 2008-2010 et retirés de la consultation dans un souci de préservation. Les délibérations du conseil municipal ont été également numérisées en 2019. Ces documents sont accessibles en ligne sur le site internet des Archives départementales et métropolitaines.

Documents en relation

Archives du Rhône et de la métropole de Lyon

Sous série 3 C 13 : Alix (1743-1769).
Sous série 9 C 61 : assemblée départementale des élections.
Sous-série 4 E : registres d'état civil.
Sous-série 25 G : chapitre Saint Denis d'Alix.
Sous-série 1 H 1-506 : abbaye de Savigny.
Sous-série 104 W 1157 et 272 : service et chemins vicinaux.
Série Z : administration générale et comptabilité communales.
Sous-série 3 P : cadastre.
Série Q : domaines, enregistrement, hypothèques.
Série V : plan du chapitre d'Alix en 1887.
Sous-série 184 J : séminaire d'Alix.

Bibliographie

Ouvrages généraux

COLL., Communes et anciennes paroisses du Rhône, Éditions généalogiques de la Voûte, 2003 (cote ADRML : FM 6653).

COLL, Paroisses et communes de France, dictionnaire d'histoire administrative et démographique, CNRS, 1978, volume 5 : Rhône (cote ADRML : FM 2151)

GUIGUE Georges, Archives des communes du Rhône antérieures à 1790 : inventaire sommaire, 3 volumes, Archives départementales du Rhône, 1902 et sans date (cote ADRML : INV 69 C 8-10).

ROLLAND E. de, CLOUZET D., Dictionnaire illustré des communes du département du Rhône, Dizain & Storck, 1901, 2 volumes (cote ADRML : FM 1751.1-2)

VARNET F.-A., Département du Rhône, dictionnaire des communes, Res Universis, 1992, réédition de Géographie du département du Rhône, paru vers 1897 (cote ADRML : FM 299)

Ouvrages spécifiques

HENRI G, Les possessions du prieuré d'Alix en Lyonnais (1410), 1883 (cote ADRML : 8OL/85/4).

MOULIN H, Le chapitre noble de chanoinesses de Saint-Denis d'Alix : essai d'étude économique et mentale, 1982 (Cote ADRML : TH 147/1-TH 147/2).

Site internet

Site de la commune : https://alix-village.fr/

Cote/Cotes extrêmes

EDEPOT4/70-EDEPOT4/76

Date

1863-1923

Cote/Cotes extrêmes

EDEPOT4/70-EDEPOT4/74

Date

1863-1921

Installation d'une statue.

Cote/Cotes extrêmes

EDEPOT4/74

Date

1916-1921

Présentation du contenu

Correspondance.