8G - Séminaire Saint-Irénée de Lyon

1 media

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

8G 1-8G175

Date

1321-1792

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives du département du Rhône et de la métropole de Lyon

Importance matérielle

Le fonds représente 3,4 ml. Les documents sont répartis en 175 articles.

Origine

Séminaire Saint-Irénée (Lyon).

Biographie ou Histoire

Suite à l'arrivée, le 6 décembre 1659, de trois prêtres du séminaire Saint-Sulpice de Paris, le séminaire Saint-Irénée de Lyon est officiellement fondé le 31octobre 1663 par décret de Camille de Neuville (ou Camille de Neufville de Villeroy), archevêque et comte de Lyon. Placé sous la direction des prêtres sulpiciens, le séminaire formait et instruisait des prêtres principalement en philosophie, théologie dogmatique et théologie morale. Il était composé d'un supérieur et d'une petite dizaine de directeurs, essentiellement des professeurs de philosophie et de théologie. Accueillis en 1659 sur la paroisse Saint-Michel d'Ainay, les prêtres sulpiciens établirent leur séminaire montée Saint-Barthélemy en 1662, puis à La Croix-Paquet en 1669. Situé sur la paroisse Saint-Pierre-et-Saint-Saturnin, il bénéficiait de revenus divers, dont les dîmes sur différentes paroisses (Firminy, Champdieu, Chambon, Saint-Paul-en-Cornillon, Saint-Ferréol). Agrégé à l'université de Valence en 1738, il accueillait des retraitants tant du diocèse de Lyon que d'ailleurs. Le 28 décembre 1774 fut signé un concordat entre Antoine de Malvin de Montazet, archevêque de Lyon, le séminaire Saint-Irénée et le séminaire Saint-Sulpice de Paris, qui modifiait la répartition des charges de direction spirituelle et d'administration temporelle du séminaire lyonnais.

Histoire de la conservation

La partie principale de la sous-série 8 G (8 G 1-139) est entrée aux Archives du département du Rhône en 1790 par saisie révolutionnaire des commissaires du district, versée au dépôt d'archives du district et classée finalement par Henri Hours [1]. La partie complémentaire (8 G 140-175) est entrée par restitution en 2015. Le récolement des archives restituées aux Archivesdu département du Rhône et de la métropole de Lyon a été effectué le 15 avril 2015, dans les archives du séminaire provincial de Lyon Saint-Irénée, par Sophie Malavieille et Romain Benoît, élève stagiaire de l'Ecole des chartes. À cette date, ce complément était réparti en 17 liasses, 19 registres et 2 boîtes, représentant 1,25m.l.

Quoique l'histoire de ce complément au fonds ne soit pas entièrement connue depuis 1790, on sait qu'une large part, sinon la totalité, a fait partie des collections de la bibliothèque Saint-Irénée au XIXesiècle [2], puis s'est retrouvée dans le fonds des archives de Saint-Sulpice à Paris, jusqu'à 1955 au moins, date de la thèse de droit canonique de Jean Soulcié : les archives de la Compagnie Saint-Sulpice (Paris) sont à cette date « en cours de reclassement. L'ancien classement date d'avant la Séparation. Depuis le transfert des documents, en 1906, aucun catalogue n'a été dressé et le rangement a été fait d'une façon si arbitraire qu'il est absolument inutile de donner les cotes. Je distinguerai le fonds principal et le fonds lyonnais. Pour ce dernier, je ne donnerai une description un peu complète que des principaux manuscrits » [3] (qui pour trois d'entre eux sont les registres aujourd'hui cotés 8G 150 à 152). À une date indéterminée, ce fonds a fait retour au Grand séminaire de Lyon [4].

On a réintégré dans la cote 9 G 2 (Établissement du séminaire Saint-Pothin, 1735-1738) la requête originale pour l'établissement d'une communauté ou congrégation de prêtres âgés et infirmes à Lyon sous le vocable de Saint-Pothin, complétée du décret de Charles-François de Châteauneuf de Rochebonne, archevêque de Lyon, permettant ladite érection (Lyon, 14 janvier 1737, 2 fol., avec son sceau papier). Par ailleurs, une pièce non cotée [5] a été restituée aux Archives départementales de la Vienne, pour être versée dans la sous-série 1H16/1 (Fonds de l'abbaye de la Réau, titres).

[1] H.Hours et alii, Archives départementales du Rhône. Répertoire numérique détaillé des sous-séries 1G à 10G (Archevêché, Officialités, Bureaux des décimes, Clergé du diocèse, Séminaires Saint-Irénée et Saint-Pothin, Chapitre Saint-Jean, Abbaye de l'Île-Barbe), Lyon, 1959, p.V-XII et 25-29. Lire notamment p.VIII: « On observera que pour ces fonds, l'ordre des cotes a été modifié pour redonner un peu de cohésion et de logique au classement. Cela était possible, ces fonds ayant encore été très peu utilisés ».

[2] Tous les registres de ce fonds portent le tampon de la Bibliothèque Saint-Irénée de Francheville.

[3] J.Soulcié, La formation des clercs au séminaire Saint-Irénée de 1659 à 1905, p.4.

[4] Séminaire provincial de Lyon - Saint Irénée, 4 place de Fourvière, 69005 Lyon.

[5] Cette pièce isolée est le brevet de Louis XIV nommant Claude Seguyn, clerc du diocèse d'Orléans, abbé de Notre-Dame de la Réau, au diocèse de Poitiers, à la place laissée vacante par la mort de Louis de La Rochefoucauld, évêque de Lectoure et abbé commendataire de la Réau, Paris, 6 janvier 1655, parch., 1 fol.

Modalités d'entrées

La partie principale du fonds (8 G 1-139) est entrée par saisie révolutionnaire. La seconde partie (8 G 140-175), qui se trouvait encore conservée au Séminaire, est entrée le 11 juin 2015 par réintégration aux Archives du département du Rhône et de la métropole de Lyon.

Présentation du contenu

L'intérêt principal du fonds est sa double composition, reflétant à la fois la direction spirituelle et la gestion temporelle du séminaire. « La sous-série 8 G ne contient que 4 articles relatifs au séminaire proprement dit (constitutions de rentes, collations de bénéfices aux gradués, bâtiments). Tous les autres articles représentent des bénéfices unis au séminaire » (soit le prieuré de Firminy, celui de Champdieu, le domaine de Vassieux et la maison de La Carette), écrivait René Lacour [1] au milieu du XXe siècle. Au moment des saisies opérées dans le cadre de la loi du 5 novembre 1790 sur l'administration des biens nationaux, « n'intéressaient en effet la Nation, à ce moment, que les papiers constituant titres. [...] Cela nous explique la déception éprouvée si souvent dans la consultation des fonds religieux ; on espère y trouver les traces de la vie spirituelle ou intellectuelle, et l'on ne rencontre que terriers et procédures. Voici pourquoi tout ce qui concerne la vie intérieure du séminaire Saint-Irénée, mis à l'abri après le passage des commissaires du district, doit être cherché maintenant, partie au séminaire d'Issy-les-Moulineaux, partie au séminaire de Lyon » [2]. La restitution complétant la sous-série 8 G apporte donc significativement non seulement une partie des titres intéressant les biens-fonds du séminaire (terriers, acquisitions, comptes, rentes, baux, etc.), mais encore les archives intéressant le spirituel au sens large, par exemple la fondation du séminaire, les rapports tant avec les Sulpiciens de Paris qu'avec l'archevêché de Lyon, le cursus de philosophie, les reliques, les retraitants et les séminaristes, les examens ou la correspondance générale. Déjà partiellement connu, cet ensemble offre un intérêt spécial pour la connaissance en général du catholicisme post-tridentin, de la formation des prêtres et de la gestion du temporel ecclésiastique, ainsi qu'en particulier de l'influence, du rayonnement et de l'insertion sociale du séminaire sulpicien nouvellement établi à Lyon.

[1] R.Lacour, Guide des Archives départementales du Rhône, Lyon, s.d., p. 96.

[2] H.Hours et alii, Archives départementales du Rhône. Répertoire numérique détaillé des sous-séries 1G à 10G (Archevêché, Officialités, Bureaux des décimes, Clergé du diocèse, Séminaires Saint-Irénée et Saint-Pothin, Chapitre Saint-Jean, Abbaye de l'Île-Barbe), Lyon, 1959, p.V.

Mode de classement

Lors de la réintégration de 2015, il a été décidé de ne pas procéder à un reclassement général du fonds, les articles cotés 8 G 1 à 139 ayant été déjà consultés et cités, et de présenter le fonds en deux parties distinctes.

Il a été décidé aussi, pour la partie du fonds réintégrée, de ne rien changer au regroupement des pièces dans les liasses et à leur numérotation [1] datant du XIXe siècle (voir note 28). Les 36 articles, liasses et registres, ont simplement été recotés en 8 G 140 à 175. Les anciennes cotes sont mentionnées dans les analyses et se retrouvent dans la table de concordance placée à la fin du répertoire.

[1] Cette numérotation ancienne laisse apparaître une cinquantaine de pièces manquantes.

Conditions d'accès

Le fonds est propriété du Département du Rhône. L'accès aux documents est libre, sauf contraintes liées au support de conservation.

Langue des unités documentaires

Les langues principales des documents composant le fonds sont le français et le latin.

Documents en relation

Archives du département du Rhône et de la métropole de Lyon

10 G 3394 : Prieuré de Firminy, redevances et réfusions, 1599-1724.

1 Q 484 : Déclaration et inventaire des biens et revenus ecclésiastiques : séminaire Saint-Irénée, 1790-1791.

1 Q 1056 : Liquidation des créances sur les établissements ecclésiastiques: séminaires Saint-Jean, Saint-Irénée, Mornand, 1790-an VII.

151 J : Grand séminaire de Lyon, 1633-1900.

183 J : Bibliothèque du séminaire Saint-Irénée.

Archives départementales de l'Isère

27 H 139 : Prieuré Saint-Pierre-de-Champdieu (ordre de Cluny) : sacristie, arrentement, bail à ferme, 1597-1790.

Archives municipales de Lyon

Inventaire Chappe, vol XIX, p. 195 sq.

3 GG 114, pièces 42-48.

Archives nationales

N/III/Rhône/2/1-15: Plans du séminaire Saint-Irénée de Lyon, XVIIe-XVIIIe s.

Archives de Saint-Sulpice

Bibliothèque municipale de Lyon

Mss n° 260, 790-808, 1224, 1228, 1482 (3), 2067 : Enseignement et vie du séminaire, XVIIe-XVIIIe s.

Ms Coste 112 : Lettre de la municipalité de Lyon à MM. les directeurs du district au sujet du renouvellement des supérieur et professeurs du séminaire de St-Irénée, et de l'insubordination des élèves de ce séminaire, Lyon, 22 janvier 1791, signée Vitet, maire, Roland, Maisonneuve, Candy, 2 p.

Coste 14112 : Hurtevent (Damien), premier supérieur du séminaire St-Irénée, sans nom d'auteur, avec son éloge en français. I. p. c. A. M. consecravit (estampe).

SJ Mss 4/235 : Cursus philosophicus, Lyon, Séminaire St-Irénée, 1753-1754, 1 vol. (827 p. + planches imprimées).

SJ Mss 8/612 : MAILLARD, Balthazar, L'esprit de Monsieur Hurtevent... premier supérieur du séminaire... de Lyon, copie anonyme du XVIIIe siècle (?).

MS 7446 : Dossier sur les confiscations des livres et manuscrits du grand séminaire et de l'archevêché de Lyon, 254 fol., 1906-1913.

Bibliothèque nationale de France

NAF 22336, fol. 271 : Inscriptio primi lapidis seminarii Lugdunensis sub titulo sancti Irenaei.

Bibliographie

BERTRAND, Antoine-Louis, Bibliothèque sulpicienne ou histoire littéraire de la Compagnie de Saint-Sulpice, 3vol., Paris, 1900.

GRANGE, D.-J., Le recrutement du clergé au séminaire Saint-Irénée de Lyon de 1801 à 1815, diplôme d'études supérieures, université de Lyon, s.d. (1963).

MAUVIEL, et DESLOGE, Notes historiques sur le séminaire Saint-Irénée de Lyon, Lyon, 1882.

POUTET, Yves (éd.), Charles Démia (1637-1689). Journal de 1685-1689. Présenté, transcrit et annoté, Rome, Maison J.-B. de La Salle, « Cahiers lasalliens: textes, études, documents 56 », 1994, 439 p.

SOULCIÉ, Jean, La formation des clercs au séminaire Saint-Irénée de 1659 à 1905. Contribution à l'histoire des institutions canoniques. Thèse de doctorat présenté devant la Faculté de droit canonique de Lyon, Lyon, 1955, 2 vol. (ADRML, TH 21.1-2)

VANEL, Jean-Baptiste, Un pèlerin lyonnais à Rome et Lorette en 1749. Biographie, relation [du voyage fait par M. Visse, directeur au séminaire Saint-Irénée de Lyon], notes historiques, Trévoux, 1904, 85 p.

VANEL, Jean-Baptiste, « Une question de voirie au XVIIIesiècle. Le séminaire Saint-Irénée et la fonderie de suif du quai de Retz », Bulletin historique du diocèse de Lyon, t. IV, n° 27, 1904, p. 57-68.

VANEL, Jean-Baptiste, « Les origines du séminaire Saint-Irénée », Bulletin historique du diocèse de Lyon, t.V, n° 37, janvier-février 1906, p. 1-10, et n° 38, mars-avril 1906, p. 29-42.

Cote/Cotes extrêmes

8G140-8G175

Date

1321-1792

Cote/Cotes extrêmes

8G143-8G155

Date

1663-1789

Registre des affaires spirituelles et temporelles.

Cote/Cotes extrêmes

8G150

Date

1739-1747

Histoire de la conservation

Ancienne cote : 3 B 2

Présentation du contenu

« Registre d'affaires les plus importantes du séminaire de St-Irénée » : lettres et ordonnances archiépiscopales, mandements, règlements, librairie, enterrements (dont celui de l'archevêque de Lyon Charles-François de Châteauneuf de Rochebonne), prises de possession, sacre (de Joseph de Fargues, premier évêque de Saint-Claude), prières, saint sacrement, jubilé, processions, bénédictions, cloches, meubles, rentes, dépenses, quittances, fonderies de suif et graisse, eau, etc., couvrant les années 1739-1747, avec la table des actes.
Avec un feuillet double collé, non paginé : lettre de l'abbesse de Saint-Pierre de Lyon à Claude Fyot de Vaugimois, supérieur du séminaire (p. 140-141).

Caractéristiques matérielles et contraintes techniques

Registre papier, in-4°, 157 p.