3683W - Direction départementale de l'équipement (DDE) 6 Ponts et ouvrages d'art

Déplier tous les niveaux

Cote/Cotes extrêmes

3683W 1-3683W897

Date

1938-1978

Organisme responsable de l'accès intellectuel

Archives du département du Rhône et de la métropole de Lyon

Origine

Service des Ponts et Chaussées du Rhône, puis direction départementale de l'Equipement (DDE) du Rhône.

Biographie ou Histoire

En 1747 est créé le Conseil général des ponts-et-chaussées. Le réseau de ce conseil est principalement alimenté par le corps des ingénieurs des ponts-et-chaussées chargés depuis 1669 par Colbert de l'aménagement des territoires et des réseaux.

Ce Conseil général concentre ses activités autour de différents champs d'action : droit, logement et société, sciences et techniques, économie et transports, aménagement des territoires, sécurité et sûreté, aviation civile, organismes scientifiques et techniques, personnels et services.
À l'échelle des territoires, l'activité des Ponts-et-Chaussées est assurée par les services territoriaux des Ponts-et-Chaussées et par la Direction de la construction.
En 1967, ces services seront remplacés par les Directions départementales de l'Équipement.
À Lyon, les services des Ponts-et-Chaussées et de la Direction de la construction sont à l'origine des grands travaux de la ville pendant le XXe siècle. Ils ont notamment œuvré à la construction ou à la reconstruction de ponts lyonnais. En effet, nombre d'entre eux avaient été détruits ou fortement abîmés par les bombardements allemands au lendemain de la seconde guerre mondiale. L'autre grand exploit de l'histoire des Ponts-et-Chaussées lyonnais est la construction du tunnel de la Croix-Rousse et du tunnel sous Fourvière (TSF), avec à peine 20 ans d'écart.

Histoire de la conservation

Ce versement, qui avait reçu le numéro 3683 W lors de son entrée, a été longtemps très mal conditionné et surtout ne bénéficiait d'aucune cotation à l'article. Lors des derniers préparatifs du déménagement des Archives du Rhône en 2012-2013, ce versement a été temporairement coté en 132 DEM, la série DEM ayant été créée pour coter rapidement les vracs avant transfert.

Modalités d'entrées

Ce fonds est entré aux Archives départementales du Rhône à la suite d'un versement effectué par la Direction départementale de l'Équipement du Rhône en 2001.

Présentation du contenu

Ce fonds est principalement composé de photographies. Ces dernières sont de dimensions et natures très différentes (tirages papier noir et blanc et couleur, négatifs souples et en bobines, diapositives, plaques de verre).
Les informations représentées portent sur les ponts de Lyon et du département du Rhône, les tunnels de Lyon, la voirie de Lyon et du Rhône, ainsi que différentes infrastructures régionales. Une partie du fonds retrace aussi quelques évènements marquants des Ponts-et-Chaussées, comme l'exposition sur la construction des ponts de Lyon présentée lors d'une Foire de Lyon.

Évaluation, tris et éliminations, sort final

Aucune élimination n'a été effectuée. En raison de la nature même de ce fonds photographique, le sort final choisi est celui de la conservation définitive, y compris pour des documents non identifiés.

Accroissements

Aucun accroissement n'est envisagé.

Mode de classement

Au cours de l'identification des documents, une importante série d'albums photographiques a été mise à jour. Ces albums, numérotés et s'enchaînant chronologiquement, regroupent différents ouvrages d'art et autres constructions sur Lyon et sa région. Ils ont donc été cotés en respectant cet ordre chronologique, faisant malheureusement apparaître quelques lacunes (albums n° 4 et n° 30 à 34). Les travaux illustrés dans ces albums font l'objet d'une analyse détaillée, permettant aux lecteurs de s'orienter précisément.
Une petite série de plaques de verre, très hétéroclites, a été classée de la même façon que les albums. Le choix de ne pas les associer physiquement et intellectuellement aux ouvrages d'art correspondants s'explique par le conditionnement spécifique qu'elles impliquent, mais surtout par la difficulté d'identifier les ouvrages d'art représentés (3683W45-46) ou leur absence de relation évidente avec les dossiers constituant le fonds (3683W47).
Enfin, les photographies et négatifs ont été classés par type de construction. La première partie concerne les ponts, passerelles et viaducs. La première sous-partie illustre notamment la construction ou reconstruction des différents ponts de Lyon et représente le plus gros volume du fonds (3683 W 48 à 356), en commençant par les ponts situés sur le Rhône, puis ceux sur la Saône, en suivant l'ordre des ponts de l'amont à l'aval de chacun de ces cours d'eau.
La deuxième partie illustre la construction du tunnel de la Croix-Rousse, puis celle du tunnel sous Fourvière (TSF).
La troisième partie concerne la voirie de Lyon, du département du Rhône et de la Vallée du Rhône, avec de grandes infrastructures comme l'axe Nord-Sud à Lyon ou encore les autoroutes A6 et A7.
La quatrième partie du fonds témoigne de la construction de différentes infrastructures ayant aujourd'hui une envergure régionale, comme l'aéroport Satolas (rebaptisé Lyon-Saint-Exupéry en juin 2000) ou le parc automobile de Perrache.
La cinquième partie rassemble une série de prises de vues aériennes de Lyon et d'autres communes du département du Rhône.
La sixième partie permet de montrer la vie du service des Ponts-et-Chaussées, rythmée par quelques cérémonies ou visites exceptionnelles.
Enfin, les quatre dernières parties sont constituées de supports particuliers (photographies aériennes, pellicules de négatifs, films et grands tirages photographiques), qui soit pour des raisons de sujets ou de formats, ont été volontairement placés en toute fin du plan de classement.
Les photographies, très nombreuses et souvent en de multiples exemplaires, n'ont volontairement pas été décrites, ni cotées à la pièce. Leur numérisation, programmée dans les prochains mois, permettra aux chercheurs d'avoir à disposition la quasi intégralité du fonds. Seuls les négatifs et plaques de verre ne seront probablement pas inclus dans le chantier de numérisation.
Afin de les distinguer entre elles et de constituer des ensembles documentaires cohérents et de taille raisonnable, il a donc été choisi d'avoir la plupart du temps recours aux dates et aux formats (dimensions présentées hauteur x largeur en cm).

Conditions d'accès

Ce versement est librement communicable. La numérisation de la totalité des photos est prévue à très court terme, afin de limiter la manipulation de ces documents fragiles et de les diffuser largement par le biais du site Internet.

Conditions d'utilisation

Le recours à la photocopie est strictement interdit pour tous les documents reliés (albums). Il est par ailleurs difficile de reproduire les négatifs, plaques de verre et diapositives.

Caractéristiques matérielles et contraintes techniques

Ce versement représente 8,75 m/l.
La majeure partie des documents est composée de tirages papier, une petite vingtaine de plaques de verre, quelques diapositives et de très nombreux négatifs (souples essentiellement ou en rouleaux). L'ensemble est en bon état, même si quelques photographies souffrent de déchirures minimes ou de pliures et ont été considérées comme des articles abîmés, sans que leur communication au public ne soit toutefois interdite.

Documents en relation

Archives départementales du Rhône et de la métropole de Lyon
Séries modernes (1790-1940)
Série S         Travaux publics et transports (1800-1940)
Sous-série 3 Op       Voirie vicinale (1800-1940)
Série Z         Sous-préfecture de Villefranche-sur-Saône (1800-1940).
 
Série W (archives postérieures au 10 juillet 1940)
De très nombreux versements contemporains concernent les travaux publics, en voici une courte liste parmi les plus importants :
         1030W          Travaux d'aménagement à Lyon (1820-1977)
         1635W          Travaux publics et transports (1839-1971)
         2020W          Ponts de Lyon et de la région lyonnaise (1825-1971)
         2021W          Aménagement routier de l'agglomération lyonnaise (1936-1959)

Fonds privés
         185J1-22, fonds de l'ingénieur des Ponts-et-Chaussées Fleury (1801-1900).
Fonds iconographiques
         11Fi    Cartes postales du Rhône (avec nombreux ponts, quais&), 1900-1993.
         14Fi    Fonds Henrard (photos aériennes du Rhône), 1948-1970.
 
Archives municipales de Lyon
         321WP29       Quai de la Baleine et de Bourgneuf
         321WP98       Quai Fulchiron
         342WP02       Gare d'eau et quai de Vaise
         342WP22-33  Construction du pont de l'Archevêché
         923WP117     Reconstruction du viaduc de la Quarantaine
         923WP204     Pont de l'Homme de la Roche

Bibliographie

MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS, PONTS ET CHAUSSEES, Recueil de lois, décrets et ordonnances concernant le service des ponts et chaussées (seconde édition, tome troisième), Paris : Gab. Jousset, 1864 (cote ADRML : FM 3973.3-S)
Dictionnaire historique des rues, places, ports, quais, ponts de la ville de Lyon et de la Croix-Rousse, de Vaise, des Brotteaux et de la Guillotière, Impr. Mougin-Rusand, Lyon, 1849 (cote ADRML : 4° L 234)
Nomenclature des rues, passages, quais, ponts, etc. de Lyon, la Croix-Rousse, Vaise et la Guillotière, Brunet Fonville et Cie, Lyon, 1847 (cote ADRML : FG D 405)
PELLETIER, Les ponts de Lyon, l'eau et les Lyonnais, Éditions Horvath, 1990 (cote ADRML : 1080)
PELLETIER, Lyon pas à pas, son histoire à travers ses rues : la Presqu'île, rive gauche du Rhône, quais et ponts du Rhône, Éditions Horvath, Roanne, 1986 (cote ADRML : FMS 1653.1)
PELLETIER, Ponts et quais de Lyon, ELAH, Lyon, 2002 (cote ADRML : FM 5597-S)
BRUNOT, COQUAND, Le corps des ponts et chaussées, Éditions du Centre national de la recherche scientifique, Paris, 1982 (cote ADRML : FM 3183-S)

Cote/Cotes extrêmes

3683W875-3683W891

Date

[1955-1956]

Viaduc de Ternay.

Cote/Cotes extrêmes

3683W882

Date

s.d.

Présentation du contenu

Film standard couleur.